• carolynemedium

5 idées reçues sur les médiums !

Dernière mise à jour : 19 oct. 2019



Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore, vous découvrirez rapidement que j'aime bousculer les idées reçues, les croyances poussiéreuses, mais aussi et surtout les stéréotypes en tous genres qui n'ont de cesse d'enfermer nos consciences...

Depuis de très -trèèèèèès- nombreuses années, l'ésotérisme en général est soumis à de nombreuses idées reçues, croyances des générations passées (que je respecte, ne vous méprenez pas) et parfois même des moqueries en tous genres...

Il faut dire que les multiples faux médiums-voyants-guérisseurs qui ont eu le vent en poupe ces dernières années ne nous ont pas réellement aidé, mais soit, cela ne manquera pas de faire l'objet d'un autre post (j'vous ai prévenu, y'a des articles en stock !)


Si j'ai moi aussi, été plus d'une fois méfiante quant à l'univers spirituel, je sais aujourd'hui que ma mission médiumnique consiste aussi, en partie, à rétablir la vérité, et je m'y atelle avec le plus grand plaisir !

On embarque donc, non sans humour, pour dépoussiérer les 5 idées reçues sur les médiums...


1. Nous ne sommes pas si "bizarres" que cela, finalement...


Je commence par le premier stéréotype, le plus poussiéreux probablement, et celui qui nous colle à la peau depuis des générations... Dans l'imaginaire collectif, le voyant, le médium vit quelque peu reclus de la société -qu'il ne fréquente pas-, en connexion continue avec le monde des esprits, de ses guides, des archanges, des défunts. Quelques fois, on lui ajoute le fameux vieux châle de Madame Irma sur les épaules, sans oublier l'indétrônable boule de cristal !

Mais si cela n'était au final qu'un ramassis d'idées reçues -complètement dépassées qui plus est- ?

Car en réalité, médiums, guérisseurs, énergéticiens ou encore voyant et cartomanciens, nous sommes pour la plupart tout ce qu'il y a "de plus normal".

Nous faisons nos courses, nous allons chercher nos enfants à l'école, nous aimons parfois faire du shopping (et s'offrir les dernières collections de chez H&M ou Zara), on est parfois même littéralement accro à Instagram (ok, là, j'parle de moi !) et Netflix ! Des gens parfaitement normaux, n'est-ce pas ?


2. Nous ne savons pas tout sur vous, nos consultants.




Combien de fois en séances, ai-je entendu une personne me parler de sa vie en me disant cette phrase

"Mais je ne vous apprends rien, vous l'avez probablement déjà vu ! "

Non, non et non ! Nous ne savons pas tout, pas tout de vos pensées et émotions, de l'Univers, du monde des esprits, du futur de notre société, de la religion et plus encore de vous, de votre vie.

Nos guides et les âmes célestes qui nous accompagnent et nous transmettent les informations ne nous communiquent que les informations dont nous avons besoin pour vous venir en aide...

Si nous avons, pour la plupart, la capacité de ressentir vos maux physiques, vos émotions, cela ne veut pas dire non plus que nous sommes doués du don de télépathie et que nous lisons en vous comme dans un livre ouvert ! Voilà, c'est dit ! =)


3. Oui, nous avons le droit de nous faire payer pour notre travail !


Sujet sensible dans l'ésotérisme et l'univers spirituel, mais je voulais pourtant prendre le temps d'y revenir !

Les générations passées, parmi lesquelles nous comptons des médiums aux talents remarquables disaient souvent que nous n'avions pas le droit de nous faire rémunérer pour "notre don"...

J'ai mis longtemps à accepter l'idée que l'on me paye pour une séance, je pensais que je n'en avais pas le droit, mais je fus vite face à une limite ; si je voulais pouvoir en faire une activité à plein temps, comment ne pas se faire rémunérer ?


Plus encore, nous vivons désormais dans une société dictée par la matérialité, et comme vous, nous faisons pleinement parties de ce monde, nous avons des factures, des courses alimentaires, et parfois même l'envie de partir en vacances (oui, oui, on se se repose aussi !).

C'est mon entourage qui m'a ouvert les yeux quant à la grande question financière, et mes guides n'ont pas manqué de me faire vivre de grandes désillusions, jusqu'à ce que je comprenne que oui, j'avais le droit de facturer une séance. Un jour, en proie au doute, ils sont venus me dire cette phrase, dont je me souviendrais probablement longtemps : "Vous parlez tous de "don", soit, nous parlons nous, de dons de vous, vous avez le droit de vous faire rémunérer pour cela, pour le temps accordé, mais aussi et surtout pour l'énergie dépensée"...


Parce que je souhaite pouvoir venir en aide au plus grand nombre, et surtout, en finir avec ces consultations facturée 200 euros pour "lire votre avenir", j'ai donc choisi de pratiquer des tarifs que je juge accessibles, mais aussi et surtout adaptables, flexibles, de m'adapter à vos possibilités financières, c'est pour moi essentiel !


4. Bien que nous ayons "un don", nous ne sommes pas au dessus de vous !


J'ai beaucoup, pour ne pas dire, énormément de mal avec ce terme, celui de "don". Pourquoi ? Parce qu'il inclue l'idée que nous avons été choisi, parmi la foule, nous plutôt que vous ! Je n'y crois pas une seule seconde...


Je défends l'idée que nous sommes en réalité tous médiums, que nous sommes en réalité, dans un sens tous voyants (parce que tous dotés d'intuitions que l'on ne s'explique pas), et qu'à la différence de certains, nos perceptions sont plus sensibles, plus développées.


Comme moi, vous êtes dotés du chakra du troisième oeil, qui vous permet de développer vos capacités de clairvoyance, comme moi, vous avez un chakra couronne vous reliant aux plans subtils supérieurs, et comme moi aussi, bien que vous ne le remarquiez pas toujours, vous recevez des messages de vos défunts, de vos guides (car, vous avez aussi des guides de lumière vous accompagnant tout au long de votre vie), mais peut-être n'en êtes vous pas conscient, tout simplement...


5. Etre médium, ce n'est pas simple tous les jours...




Je termine ce tour d'horizon des idées préconçues sur les médiums, par celui qui me dérange le plus dans ma pratique : cette manière que vous avez de penser que nous vivons une vie merveilleuse parce que nous sommes connectés aux âmes dans le plan céleste...


On me demande quelques fois "Ne pourriez-vous pas m'apprendre à être médium", ou me dit "Je voudrais être comme vous"... Une dame un jour, m'a même demandé "Ne pourriez-vous pas aller demander aux archanges de me faire devenir médium".


Je suis toujours plus ou moins dubitative face à ces commentaires, que je comprends toutefois.

Car pour reprendre une expression consacrée, la médiumnité est loin d'être un long fleuve tranquille. Elle nous demande de faire quelques sacrifices dans notre manière de vivre, nous amène à nous vider de notre énergie (canaliser un défunt, ce n'est pas de tout repos vous savez, je vous l'expliquerais plus longuement par la suite).

Il nous arrive également de traverser des phases très compliquées, de ressentir des présences très sombres, tout comme nous sommes sensibles aux énergies des lieux, des personnes qui nous entourent, et bien d'autres choses encore... Et que dire de la capacité de voir le futur, de sentir des événements arriver, sans que nous ne puissions pas toujours y changer quoique ce soit !

Je réponds alors désormais, sourire aux lèvres, à ceux qui me le demandent, dans la fascination et le manque de conscience de nos réalités :

"Je veux bien vous donner ma médiumnités, mais vous prenez alors tout, absolument tout ce qui va avec..." !

63 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Formulaire d'abonnement

Tenez-vous à jour